La Technologie par Dissolution

Le concept de l’exploitation par dissolution de potasse est basé sur la solubilité élevée de potassium contenant des sels dans l’eau. Plutôt que l’extraction et le transport du minerai solide à la surface pour le traitement tels que dans la méthode exploitation conventionnelle, l’exploitation par dissolution emploie de l’eau comme moyen d’extraction et de transport.

 

Dans notre cas, cette technique consiste à forer un puits à large diamètre au fond de la couche de carnallite la plus basse ayant une profondeur d’environ 900 mètres. L'eau chauffée est introduite dans le puits : l’eau dissout préférentiellement la carnallite, et la caverne formée par dissolution s’étend latéralement à travers la couche de la carnallite hautement soluble. Un second forage d’extraction adjacent est alors connecté au premier formant ainsi une caverne duelle d’un diamètre de 100 mètres approximativement. Les tubes de lixiviation d’injection et d’extraction sont retirés de la couche profonde de carnallite pour commencer la lixiviation dans les couches les plus hautes.

 

Une solution de saumure est récupérée et traitée à l'usine pour la cristallisation du produit. Le taux d’extraction, la forme de la caverne et la séparation préférentielle des différents sels sont déterminés en modifiant les positions des tubes d’entrée dans le puits, l’endroit où la saumure revient dans le puits d’extraction, ainsi qu’en ajustant les taux de débit et le niveau de la couverture non réactive.

 

Une équipe d’ingénieurs expérimentés utilisera des techniques de mesure continuelle pour surveiller la forme de la caverne et la concentration de la solution. Le contrôle de la forme de chaque caverne et de la distance entre les puits élimine virtuellement toute possibilité de subsidence de surface. Une fois finies, les cavernes épuisées peuvent être remplies avec les déchets du NaCl et de la saumure de chlorure de magnésium MgCl2 provenant de l’usine de cristallisation pour donner une stabilisation à long terme des cavernes abandonnées.

 

Cette technologie d’extraction minière a un impact très bas sur l’environnement. Les têtes des forages et les canalisations jusqu'à l’usine de traitement sont les seules infrastructures de surface. Sur un site identique en Allemagne, ces forages sont situés à l’intérieur de terres cultivées et des pâtures pour le bétail.

 

Le champ des forages pour la dissolution n’occupera qu’approximativement 8 km2, ce qui est suffisant pour approvisionner l’usine de potasse de Mengo pendant 20 à 25 années de production. Le permis de Mengo de MagIndustries couvre approximativement 136 km2, et d’après nos études, on y trouve  des horizons de carnallite épais et continus.